enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
la foi
Hughes, la foi (1890)
déambulationhonneurs

vivant

Je ne suis ni en couleur, ni en noir et blanc. Aucune forme dans aucun paysage. Ni de vague souvenir, ou de lointaine intuition. N'essayez pas de me capturer : j'échapperais ! Contre-pied systématique. Et si vous me jugez insaisissable, je me ferais prévisible. Pas de profil, aucun résumé. Ce texte ne me correspond déjà plus. A peine pensant, peut-être libre. Je me transforme sans cesse. De nouvelles dimensions, de nouveaux univers. Des points de vue à l'infini. Aucune halte. Impossible de prévoir. Je suis vivant. Ça, je le sais. Oui, je suis vivant.
ce site rassemble quelques textes de jeunesse d'Olivier Pibarot - tous droits réservés