enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
Ceres et Cupidon
Hans Von Aachen, Ceres et Cupidon (1600)
mémoireautorité

pareil

Déjà on perd la nuance et l'on plonge dans l'autre monde. A mesure qu'on croit voir clair, tout se rassemble, s'appauvrit. Puis la cavalcade des conjonctions, les ensembles se forment, s'agrandissent, démesurément. Bientôt le tour des certitudes et l'on pourra jouer. Nous sommes des gens sérieux. Les grandes idées. Plus on apprend, plus on ne sait rien. Extraordinaire, vous rendez-vous compte ? Toute une vie pleine de nuances, oui, c'est cela, encore un petit effort, nous y sommes presque.
ce site rassemble quelques textes de jeunesse d'Olivier Pibarot - tous droits réservés