enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
portrait d une beauté romaine
Pierre Olivier Joseph Coomans, portrait d une beauté romaine (1850)
honneurspareil

mémoire

Le problème de la mémoire, c'est sa prégnance, depuis les motifs de la tapisserie en passant par les livres sur l'étagère ou la couleur du canapé mais surtout son visage sur mon épaule, son cœur battant la chamade, ses mains tremblantes d'émotion. C'était notre dernier jour. Depuis, le temps suit son cours, sa vie aussi, forcément. Mais son souvenir est si présent en moi que je n'arrive pas à en imaginer d'autres. Je me figure qu'elle continue de vivre exactement comme avant.
ce site rassemble quelques textes de jeunesse d'Olivier Pibarot - tous droits réservés