enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
portrait de Jeanne Samary
Renoir, portrait de Jeanne Samary (1878)
schizophrénieprésence

dispersion

Les librairies croulent sous la masse. Dire qu'un seul de ces pavés me prend des semaines. Mais qu'ont-ils à raconter de si long ? Prendre sa belle plume, ignorer fièrement l'existant, écrire par conviction, se relire avec délectation, daigner la publication, et enfin participer au grand vacarme. Illusion dilution confusion. S'il n'en tenait qu'à moi, l'écriture serait payante, à la ligne.
ce site rassemble quelques textes de jeunesse d'Olivier Pibarot - tous droits réservés