enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
portrait de Madame Henriot
Renoir, portrait de Madame Henriot (1874)
grandirécriture

séparation

La séparation est inhumaine car rien ne la justifie. C'est un combat perdu d'avance de la raison sur la souffrance. Pas de solution à la responsabilité, aucune échappatoire, et surtout pas de ces petites idées que l'on se fait, jugements faciles, égoïstes, parler de soi, de survie, des crises passées ou que sais-je encore. Je suis triste. Ma mémoire aussi se retourne contre moi. Son sourire, ses pommettes, son regard qui pétille, tout me bondit à l'esprit. Je l'imagine seule à l'infini, je voudrais fuir, mais c'est tout l'inverse. Je suis bien là.
ce site rassemble quelques textes de jeunesse d'Olivier Pibarot - tous droits réservés