enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
femme lisant dans un jardin
Mary Cassatt, femme lisant dans un jardin (1880)
engrenagesiècles

rencontre

La ruelle projette sur l'écran panoramique de mon crâne un flot continu de lignes plus ou moins droites et de couleurs pâles dessinant le décor inanimé des immeubles décrépits sur lequel ma conscience déambule sans intérêt ni plaisir. Soudain, quelque chose fait vaciller ce paysage minéral. Les fenêtres se ramollissent, les portes se gondolent, les perspectives se tordent, les points de fuite fusent hors de mon champ de vision, attirant à eux l'univers tout entier. Mon regard est tombé dans le piège d'un nombril et de sa danse hypnotique. En un instant, toute une armée s'introduit dans la brèche ouverte par ce fier éclaireur : les jambes s'allongent, le bassin ondule, le ventre se creuse, les seins frémissent, les épaules reculent, la tête se balance. Ma raison sature d'informations, mon désir signe l'armistice. Elle savoure sa victoire par un léger sourire et installe ses yeux en territoire conquis, dans les miens.
ce site rassemble quelques textes de jeunesse d'Olivier Pibarot - tous droits réservés